Amish paradise and Indiana Junes

Amish paradise and Indiana Junes

DSCN3747    DSCN3760 DSCN3757DSCN3749DSCN3754

Comme pour changer j’ai eu une semaine assez studieuse j’ai decide de profiter des  super vacances du semestre: le FALL BREAK, soit 2 jours (en plus du week-end) Je n’aurai qu’un mot:  :-((
Donc JE prends des vacances. Je vais louer une bagnole et decouvrir l’est de Chicago (en passant par le Sud, parce que l’Est de Chicago…c’est le lac Michigan).
Apres recherche sur le web je decouvre qu’il y a une communaute Amish dans le coin, des Dunes de Sable, des petits ports…le reve …a 1H30 de chicago. Comme dirait Timsit ca c’etait le projet. Concretement j’ai effectivement vu les Indiana Dunes. C’est un bel endroit…difficile a trouver…mais c’est un bel endroit. Le GPS (de loc en option avec la bagnole) ne connait pas ‘Indiana dunes’ Indiana dunes national park’ ‘dunes federal park’ et toutes les combinaisons annexes. L’indigene, j’ai nomme la postiere et le mecanicien d;un bled improbable sur la route (entre Detroit et Tchernobil pour la chaleur du decor), ne connaissent pas Indiana Dunes. Le mecano a appele son ‘buddy’ au telephone, qui connait :-)) …mais qui sait pas y aller ;-((
Je repars en longeant le lac vers l’est eten  croisant les doigts.
Le decor ressemble a un Mix de Plan de campagne, apres une guerre eclair, et Fos sur mer, mais en moins bien. Des usines, des ‘Goldoraks’ (pylones electriques), des cheminees, des zones industrielles et des batiment en ruine. tout ca le long d’une voie de chemin de fer, sur fond de brume de pollution et de lac invisible. Ca sent meme comme a Fos; le petrole.
J’ai hate de voir le parc national.
Je finis par y arriver , finalement c’est pres d’un bled qui s’appelle Chesterton (comme le ruban adhesif, sauf que ca s’ecrit pas pareil). Effectivement c;est assez beau et sauvage, mais avec au loin quand meme des acieries. En fait le parc a ete pris sur le terrain des anciennes acieries mais il en reste encore pas mal 9des acieries pas des dunes). Ca me fait nostalger sur mes vacances d’ado a Barneville-Carteret.
Je creve la dalle il est 16h, sur le plan du parc il y a un resto, comme dirait Timsit (je connais que lui comme auteur classique): ce qu’on voit sur le plan c’est le projet. En fait apres une demi heure de marche j’arrive a un batiment ouvert sur le lac…mais ferme aux clients.
Je repars, vais pour monter dans la voiture et decouvre le sentier decouverte qu’il fqllqit prendre. Je redescent et fait un morceau du chemin, pour dire que j’y etais.
Comme je creve toujours la dalle je demande a un autochtone (c’est comme les indigenes mais en plus barbu) si il y a un resto. Non. as dans le coin mais a la Marina oui.
La marina ets connue du GPS (Yessssss!!!!!) donc je ne mets qu’une heure q le trouver…mais il est marque ‘open’ et…ferme.
Je regalere pour rechercher un resto, finalement m’arrete dans un Drive Thru Starbuck tres tres gai (si si), ai envie de me suicider et sens que pour trouver les Amish 9meme si les Amish de mes Amish sont mes Amish0ca va pas etre de la tarte sans plan et avec un GPS sourd et aveugle. Je decide de rentrer a la maison (ca le GPS connait) et de rendre la bagnole un jour et demi plus tot, en esperant qu’ils feront un geste.
Bon demain je reste en terrain connu a Loyola ou Evanston, ca me fera gagner un peu de temps et ptet des vacances aussi.


Bonus track (pour ceux qu’auraient pas vu mon facebook) la varie vie des Amish (ca remplace pas mais ca fait du bien)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *